A propos des poteries préhistoriques coréennes

IMG_0001

céramiques préhistoriques coréennes

IMG_0002

Céramiques préhistoriques coréennes

Ca se passait au Japon, à Tajimi près de Nagoya, en 2001. J’étais partie pour 3 mois  travailler pour une exposition à la galerie »  Momogusa », on dirait maintenant, en résidence, sauf que ça n’avait rien d’institutionnel. C’était une aventure artistique et amicale, d’une difficulté mais aussi d’une richesse extraordinaire. Nos ( j’étais avec mon mari à l’époque) conditions de travail étaient très éprouvantes pour des occidentaux habitués aux conditions de travail plutôt agréables,( 40degrés jours et nuits). Nous travaillions dans une usine désaffectée aménagée par les propriétaires de la galerie, Ando et Akiko san. Ils avaient aménagé des  studios (Ateliers) loués aux étudiants en Céramique de la ville Tajimi qui comporte 3 écoles de Céramique. Une fois leurs études finies, les étudiants,qui se partageaient les studios à 2 ou  3, pouvaient commencer une production personnelle, ayant tout le matériel nécessaire sur place dont 2 fours à gaz.Cette entreprise, galerie et ateliers, était soutenue par un  artiste de grande renommée et professeur dans un école, Keiji Ito. Rien à voir avec ces » trésors vivants du Japon » souvent la marque du passé.Je me suis liée avec certains de ces étudiants, notamment avec un homme dont je ne me souviens plus le nom. Il avait environ 35 ans et s’occupait de ses parents handicapés, le Japon n’ayant à cette époque aucune prise en charge pour les handicapés. Il m’a  offert à notre départ deux de ses créations extrêmement belles et raffinées que je garde précieusement. Un jour il arrive à l’atelier avec un livre sur la céramique préhistorique coréenne pour me le montrer. A ma grande surprise, je reconnais, je dirais trait pour trait, certaines de mes premières pièces. Il me photocopie les pages que je choisis, dont certaines photos sont dans cet article. C’ est beaucoup plus tard, par une amie d’origine coréenne, Myoung, que j’ai appris que ma façon de faire reprenait, à mon insu, des techniques archaiques coréennes.

Isabelle Roux

Voici d’autres photos de céramiques préhistoriques coréennes extraites de ce livre japonais.
Quel raffinement, inégalable!

poteries préhistoriques coréennespoteries préhistoriques coréennes 3poteries préhistoriques coréennes 2poteries préhistoriques coréennes 5

 

Advertisements

2 réflexions au sujet de « A propos des poteries préhistoriques coréennes »

  1. BUCQUOY Thierry

    Il n’y a pas grand chose à dire, c’est tout simplement magique…. incision, scarification…… la terre enfumée, traditionnelle et populaire fait encore vibrer des âmes sensibles, un peu fou de terre!!!

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s